MOFO / Les Fils Du Ciel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

10 MAI 1940 : FIN DE LA DROLE DE GUERRE ET ENGAGEMENT DES HOSTILITES ; 80 ANS

Aller en bas

10 MAI 1940 : FIN DE LA DROLE DE GUERRE ET ENGAGEMENT DES HOSTILITES ; 80 ANS Empty 10 MAI 1940 : FIN DE LA DROLE DE GUERRE ET ENGAGEMENT DES HOSTILITES ; 80 ANS

Message  TONKINOIS le Dim 10 Mai - 10:49

Le 10 mai 1940, sept mois après la déclaration de guerre de la France et de l'Angleterre à l'Allemagne, celle-ci rompt le front occidental. Le Führer met fin à la « drôle de guerre » et lance ses armées sur les Pays-Bas, la Belgique et la France.

Pour commémorer le 80ème anniversaire du début de la campagne de Belgique, la bataille des Flandres et la poche de Dunkerque, je vous propose le récit de 2 vétérans du 12ème régiment de cuirassier , régiment de reconnaissance de la 3ème DLM. Les souvenirs ont été écrit 40 ans plus tard "leur guerre de 40"

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
10 MAI -24 JUIN 1940

N'étant pas historien , j'écris ces lignes au fur et à mesure que se présentent à l'esprit les faits qui ont illustré la campagne de Belgique, des Flandres et de France.

10 mai : A 10H , passage de la frontière Franco-Belge à ONNAING par le 12ème cuirassier.
MONS – NIVELLES . Arrivée à la transversale WÂVRE – GEMBLOUX en début d'après-midi, et avance en direction de TIRLEMONT – HANNUT.
Les événements se précipitent –

11 mai : Position de combat sur le ruisseau «  La Petite Gette » au sud de TIRLEMONT
Les Belges ont abandonnés TONGRES

Dans la nuit du 11 au 12 mai, les 2 DLM surveillent les axes venant de MAASTRICHT.

12 mai : le 12ème Cuirassier et la cavalerie Belge réinvestissent TONGRES

13 mai : La 3ème DLM avance protégée par le 12ème cuirassiers. La situation devient critique, c'est un enfer de feu .  
A  NEERHEYLISSEM ,  le colonel armé d'un fusil 36 fait le coup de feu avec ses Cuirassiers. Lui a une fenêtre attendant l'adversaire et moi, a une autre fenêtre avec mon fusil 36.
Combien  d'actes héroïques inconnus ? Nous avions en face la 4ème Panzer-division  qui d'après certains aurait eu cent soixante quatre chars  mis hors de combat ; autant que possédait la 3ème DLM

Il m'est difficile de narrer jusqu’au 22-23 mai toutes les opérations retardatrices. Notamment sur la route de  SOUCHEZ- BETHUNE le 23 mai où le 12ème Cuirassier part son action contribue à l'anéantissement de deux compagnies d'infanterie et d'une colonne de char.

28 mai : en vue des dunes de ZUYDCOOTE – Mitraillage partout la désolation – Stuka en piquée - morts sans sépulture sur lesquels ont trébuche.

Le 31 mai : « Opération Dynamo » Embarquement un rang « British » 1 rang Français dans la discipline.  DUNKERQUE – DOUVRES  /   WEYMOUTH – CHERBOURG

Reconstitution des escadrons à CONCHES (27) et LIMOURS (91) où nous avons touché des AM sans tourelle

16 juin : LA FERTE-VIDAME – Armée de la Loire -12ème Cuirassier et 11e Dragon  contrent une avancée Allemande – mon Capitaine tombe à côté de moi touché en pleine tête par une balle.

24 juin : Près de PARTHENAY, une balle m'entame le coté du genou gauche, l'antenne sanitaire me fait évacuer à MONTAUBAN (Quartier DOUMERE) où je déposais à l'armurerie mon fusil 36 , dont j'avais été doté en janvier à MONTHLERY et avec lequel j'avais participé aux combats, n'ayant pas 20 ans à l'époque.



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Nous étions 4 AMD Panhard dont les chefs de voitures étaient Findris – Bertrat – Gastellier et moi même . A MORTIERS, je suis aperçu la veille du départ au champ de tir que les canons de 25 mm n'avaient pas d'huile dans le frein.
Le violoniste Pépito Sanchez venait nous jouer la sérénade à la popote des sous -off.

Le 10 mai, nous sommes montés en Belgique. Nous avons roulé jusqu'à la frontière Hollandaise ( MAASTRICHT) et là, ce n'était plus la même rigolade.
Le 12 mai , le Capitaine de Scorbiac m'a désigné comme voiture de liaison et de protection pour le PC de la 3è DLM ( Gal, LANGLOIS) . Nous en avons vu des et vertes et des pas murs

En Belgique , je suis tombé sur le Capitaine qui avait pris le commandement d'un escadron ; Nous lui avons fait part de notre rapport et un obus est tombé juste à nos pieds le tuant sur le coup.
Manque de chance, le commandant Demange qui était dans ma voiture à lui aussi été tué [...]

Je ne parlerai pas de DUNKERQUE où j'étais parmi les 147 derniers du 12è à embarquer le 3 juin à 5 H du soir . C'était le Sauve qui peut ! Et nous étions bien seuls parmi les morts sur le quai , nous avions de petits bateaux de pêche dont la moitié a été coulée par les avions.
DOUVRES – SOUTHAMPTON – bagarre avec les anglais qui voulaient nous désarmer et nous mettre dans un camp. Puis retour par BREST ( CHERBOURG étant tombée) Puis CONCHES etc…



_________________
Pour ceux qu'une mort glorieuse a couché, sans linceul autre que l'oubli, dans la terre froide : c'eût été manquer à la piété
Pour d'autres qui ont survécu..c'eût été manquer à la reconnaissance
(Georges KIMPFLIN)

"L'incertitude marque notre époque...L'ordre militaire est attaqué dans sa racine...
Si donc ceux qui manient la force française venaient à se décourager,
il n'y aurait pas seulement péril pour la patrie mais bien rupture de l'harmonie générale."
Le fil de l'épée - Charles de Gaulle
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bien faire et laisser dire
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Période : 1ère G.M ; Mai 1940 (3ème DLM); Indochine;Algérie
TONKINOIS
TONKINOIS

Messages : 1846
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 46
Localisation : Tantôt ici, tantôt là! Jamais au même endroit

https://www.mofo-fdc.com

Revenir en haut Aller en bas

10 MAI 1940 : FIN DE LA DROLE DE GUERRE ET ENGAGEMENT DES HOSTILITES ; 80 ANS Empty Re: 10 MAI 1940 : FIN DE LA DROLE DE GUERRE ET ENGAGEMENT DES HOSTILITES ; 80 ANS

Message  sgt le Dim 10 Mai - 18:53

Intéressant , merci du partage .

_________________
"Le pays brulait. Pour éteindre l'incendie, les Dieux dépéchèrent(parachuterent) les meilleurs, mais aussi, les plus turbulents de leurs enfants."
En vert et contre tous !!!!!!!!!!
sgt
sgt

Messages : 2692
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 47
Localisation : pas loin !!!

Revenir en haut Aller en bas

10 MAI 1940 : FIN DE LA DROLE DE GUERRE ET ENGAGEMENT DES HOSTILITES ; 80 ANS Empty Re: 10 MAI 1940 : FIN DE LA DROLE DE GUERRE ET ENGAGEMENT DES HOSTILITES ; 80 ANS

Message  BENOIT le Lun 11 Mai - 13:18

des ''petites'' histoires bien intéressantes (et donc la majorité se fout... préférant la débâcle sans combats et le reste écrit par les ''libérateurs'')
... j'aime bien : bagarre avec les anglais qui voulaient nous désarmer et nous mettre dans un camp. putains de rosbeefs !!

_________________
Qui ose gagne ...   Qui perd paye.....

"Donne-moi tes vingt ans. Donne-moi ta place. Prends mes médailles. A toi les honneurs, à toi la gloire. Donne-moi tes missions impossibles, donne-moi tes pitons à conquérir, ton adjudant à supporter, la jungle à traverser. Donne-moi encore l’occasion de chanter avec les copains, de tomber en route, ou vaincre au combat."
Pierre Sergent, 1er REP
BENOIT
BENOIT

Messages : 2706
Date d'inscription : 30/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

10 MAI 1940 : FIN DE LA DROLE DE GUERRE ET ENGAGEMENT DES HOSTILITES ; 80 ANS Empty Re: 10 MAI 1940 : FIN DE LA DROLE DE GUERRE ET ENGAGEMENT DES HOSTILITES ; 80 ANS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum